Comment faire la planche dans l’eau en 5 étapes

Comment flotter et faire un équilibre qu’il soit ventral ou dorsal ? Je vais vous décrire les étapes à mettre en place pour pouvoir faire la « planche » dans l’eau et ainsi pouvoir te reposer que ce soit sur le dos ou sur le ventre sans rien avoir à faire.

Faire la planche

1- Bien inspirer

Il va falloir que tu inspires à plein poumon pour emmagasiner une grande quantité d’air. Comme je vous l’ai expliqué dans l’article précédent que vous pouvez retrouver ici (descendre à la perche) : la respiration à un rôle à jouer dans la flottaison. Il faut les voir comme des ballons de baudruches et ce sont eux qui nous permettent de rester à la surface.

2- La position de la tête

Planche sur le dos tête en arrière
Planche sur le ventre tête rentrée

Si vous voulez exécuter la planche sur le ventre, il vous faudra rentrer la tête et placer votre menton sur la poitrine. La tête est le gouvernail du corps.

Dans l’eau, si vous regardez devant vous pour voir ce qu’il se passe, votre corps suivra votre tête et viendra se placer à la verticale. En revanche si vous rentrez la tête pour regarder le fond de la piscine, ici, il viendra se placer à l’horizontal pour suivre l’axe de votre tête.

De même que si vous voulez faire la planche sur le dos. De cette façon, il faudra placer les oreilles dans l’eau et regarder le plafond voir même, essayer de regarder ce qu’il se passe à l’arrière. Le corps suivra. Si vous regardez vos pieds, le corps se replacera à la verticale. D’où l’importance de la position de la tête.

3- Position des bras et des jambes en planche

planche étoile de mer bras et jambes écartés

Dans cette étape, vous allez écarter les bras et les pieds de façon à former une étoile de mer.

Ceci vous permet une bonne stabilité.

Par la suite vous pourrez refermer vos membres de façon à ce que les bras viennent se coller au buste et vos jambes se resserrer. Vous pourrez ainsi activer le battement qui servira dans un premier temps à vous équilibrer.

4- Le relâchement

Il est important de vous détendre et de relâcher vos muscles.

Ne pas être crispé. Si vous vous contractez, le muscle pèsera plus lourd car il y aura une grande quantité de sang. Votre corps aura tendance à s’enfoncer légèrement dans l’eau.

5- Que faire de la respiration quand je fais la planche ?

Nos poumons sont comme des ballons

D’abord sur le ventre, il vous faudra bloquer votre respiration : c’est à dire qu’il faudra garder son air pour avoir une flottaison optimale.

Pourquoi ? Car à l’inverse, si je souhaite descendre dans l’eau sans rien faire, je n’ai qu’à vider l’air de mes poumons et mon corps descendra seul sous l’eau sans que j’ai besoin de faire quoi que ce soit. Bien sûr, cela prendra quelques secondes avant de vider la totalité de mes poumons.

Deuxièmement, si vous êtes en planche sur le dos, vous supprimez ce questionnement de la respiration car vous pouvez respirer à votre guise. Ainsi vos poumons toujours approvisionnés en oxygène et donc votre flottaison est assurée. Toute fois, si vous souhaitez un alignement parfait, il faudra travailler un peu le gainage et serrer les fesses afin qu’elles fassent remonter le bas du corps.

Attention : Il est possible que le bas du corps ne veuillent pas s’aligner et que vos jambes ont tendance à couler. C’est ce qu’il se passe lorsque les personnes ont une densité osseuse et une musculature plus importante. Cela est très fréquent chez les hommes. Ce n’est pas pour autant que vous ne pouvez pas flotter, le but ici est de pouvoir se reposer sans rien faire, peu importe si votre corps refuse de totalement s’aligner tant que vous pouvez sur le dos vous alimentez en oxygène.

Pour finir :

Ce qu’il faut retenir, c’est que la tête est le gouvernail et que le corps suivra la direction que celle-ci prend. Vous devez avoir les poumons remplis d’air pour une bonne flottaison et si vous êtes sur le ventre, ne pas expirer votre air. Sur le dos, garder les oreilles dans l’eau et regarder le plafond voire essayer de regarder à l’arrière. Monter le ventre et serrer les fesses pour que le bas du corps puisse remonter le plus possible.

Si vos jambes ne restent pas alignées, ce n’est pas grave. Cela est dû à votre morphologie. Tant que vous pouvez respirer sur le dos et vous reposer c’est OK.

Merci d’avoir lu cet article, si celui-ci vous a plus, n’hésitez pas à le partager ou le commenter.

Et vous quel est l’exercice qui vous donne du fils à retordre ?

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)