Peur de l’eau, comment vaincre mon appréhension ?

vaincre sa peur de l'eau
aquaphobie

Beaucoup de mes clients m’ont confié qu’il était difficile pour eux de partir en vacances et de ne pas pouvoir aller se baigner avec leurs enfants ou leurs petits-enfants. De même qu’il est souvent difficile de se sentir incapable d’assurer leur sécurité. Ainsi que pour eux, aller à la piscine ou à la mer consiste à se tremper les pieds sans jamais aller plus loin. Parfois même, il est impossible pour eux de passer la tête sous le jet de la douche. Cela à cause de la peur de l’eau. Une peur peut provenir des parents qui eux aussi étaient terrifiés par le milieu aquatique. Elle peut être aussi liée à un évènement traumatisant ou une mauvaise expérience lors de l’apprentissage de la natation, un stress durant l’enfance (être poussé brutalement dans l’eau sans savoir bien nager).

Pour aller plus loin

Jeune fille assise qui regarde la mer. Peur de l'eau

Cette peur peut aussi être très profonde et remontait à la vie fœtale. On sait que le bébé qui baigne dans le liquide amniotique  ressent ce que la mère vit, et ressent donc son stress. Par conséquent, le fait d’être en contact avec l’eau peut remémorer inconsciemment ces moments. En admettant que vous ressentez ce trouble, il sera peut être bénéfique de prendre rendez-vous  pour une psychothérapie comportementale et cognitive (TCC) qui vous aidera à le dépasser. Qu’est ce qu’une TCC ? Cliquez ici.

La différence entre la peur de l’eau et l’aquaphobie ?

L’aquaphobie comme son nom l’indique fait référence à une phobie donc irraisonnée qui fait perdre le contrôle et/ou qui interfère dans la vie quotidienne. C’est une peur intense, une aversion et une souffrance psychologique vis-à-vis de l’eau. L’aquaphobie est une pathologie qui se traite avec un psychologue et un psychothérapeute.

Un véritable aquaphobe ne mettra jamais les pieds dans une piscine.

Vous l’aurez compris, si vous êtes enclin à venir en piscine et à travailler sur votre appréhension de l’eau vous n’êtes pas aquaphobe. C’est une peur que vous avez et que l’on pourra régler ensemble ou avec un éducateur aquatique avec des petits exercices et pas à pas. L’aquaphobie est un mot  devenu courant qu’on utilise pour parler des personnes ayant peur de l’eau, mais si on s’intéresse vraiment à ce qu’il signifie, c’est beaucoup plus lourd et donc parfois inapproprié pour les personnes que j’ai en cours.

Les sensations qui constituent la peur de  l’eau ou de se noyer :

  • Le bruit (les enfants jouant dans l’eau, les plongeons, le sifflet du maître-nageur…)
  • La peur de l’inhalation de l’eau et de l’étouffement
  • La sensation  d’oppression lorsque je suis dans l’eau
  • La peur de tomber dans le fond de l’eau et de ne pas pouvoir remonter
  • Sensation de vide
  • La peur de ne pas pouvoir se redresser
  • La sensation de ne pas flotter

Que faut-il faire pour dépasser ma peur de l’eau ?

Mes conseils :

Dame face à une étendue d'eau qui pratique la méditation

La méditation et la sophrologie avant votre séance et dans votre quotidien pour vous aider à dépasser votre peur de l’eau.

Si vous êtes de nature stressée, une personne très prise par le travail, par les soucis de la vie, cela peut vous aider à vous débarrasser du stress de votre journée et à vous focaliser sur vous. Il existe de nombreuses vidéos sur youtube, ainsi que des applications sur le téléphone comme le petit bambou, ou celle que j’utilise en ce moment 7mind. C’est de la méditation guidée, que même les débutants peuvent utiliser, j’en suis une moi aussi.

 Prenez conscience que ce moment, vous le prenez pour vous.

C’est quelque dont vous allez enfin prendre le contrôle. Qui vous fera avancer et dont vous vous sentirez fier. N’oubliez pas qu’il n’y a rien de honteux là-dedans et que vous êtes nombreux dans le même cas, en revanche beaucoup d’autres ne franchirons jamais le pas.

Renseignez-vous, la piscine à côté de chez vous, dispense-t-elle des cours pour les personnes ayant la peur de l’eau ?

C’est une activité de plus en plus répandue dans les piscines. Il peut être intéressant de se retrouver dans un groupe encadré par un professionnel pour débloquer certains paliers. Le fait d’être entouré de personnes qui ont le même but que vous peut aussi vous aider et vous pourrez vous motivez les uns les autres.  Dans les cours que je dispense, je peux voir que les personnes sont extrêmement bienveillantes entre-elles et se motivent beaucoup. C’est aussi une des raisons pour lesquelles j’aime beaucoup ces cours. L’ambiance devient très familiale au fil des jours.

Entraînez-vous régulièrement.

Si vous participez aux cours « d’aquaphobie » ne vous contentez pas de ce seul cours. Revenez plusieurs fois par semaine si vous le pouvez. Deux fois par semaine, c’est le minimum. Donnez-vous un autre jour où vous venez pour vous, et pour travailler les exercices que vous avez vu.

Si vous êtes inquiet, n’hésitez pas à aller voir un éducateur et lui demander de faire attention car vous apprenez à nager.

C’est souvent arriver dans mon cas et je faisais passez le message à mes collègues. Repérez les niveaux de profondeurs des bassins pour ne pas vous laissez surprendre. Essayez de ne pas manquer un cours pour ne pas oublier vos acquis et les retravailler encore et encore.

Faites attention à l’horaire choisi

Choisissez un horaire où il y a peu d’affluence. Pour cela tapez le nom de votre piscine sur google et vous verrez le taux d’affluence par heure et par jour. Sinon il vous suffit de contacter la piscine pour leur demander à quelle heure et quel jour où il y a peu de fréquentation. Vous serez tranquille pour faire vos exercices, et vous aurez plus de place 😉

Travaillez pas à pas.

La première chose que vous allez devoir travailler, c’est la respiration. Soufflez dans l’eau, par la bouche, par le nez. N’aspirez pas quand vous êtes sous l’eau. Juste expirez.

Tentez des expériences.

Sachez que votre corps ne va pas se remplir d’eau. Je prends souvent l’exemple que lorsque vous vous brossez les dents, vous vous rincez la bouche en ayant de l’eau que vous n’avalez pas mais recracher. Il est donc possible d’avoir de l’eau dans la bouche sans l’avaler.

Détendez-vous dans l’eau.

Prenez conscience des sensations que vous ressentez. L’eau sur votre peau, la flottaison, les résistances que vous pouvez avoir en effectuant certains mouvements dans l’eau.

Vaincre sa peur de l’eau demande du temps. Laissez-vous donc ce temps. Prenez du temps pour vous et pour ce moment et je vous garanti que vous aurez des résultats 😊

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •